Contactez-nous

Le no code pour les grands groupes

Francis Lelong est un serial entrepreneur, il a fondé plus de 15 entreprises dont sarenza.com. Après un parcours Ecommerce B2C, il a créé en 2020 Alegria.group, une agence de développement no code. Alegria.group s’adresse à tous types d’entreprises, y compris les grands groupes.

A l’heure où le no code est souvent perçu comme une solution pour les start-ups de bootstrapper, Francis vous explique dans ce cours comment ces outils peuvent trouver leurs applications en grand groupe.

Quels sont les avantages du no code en grand groupe ?

Un des premiers clients de Francis avec Alegria.group était justement un grand groupe. Le projet était de créer un site Ecommerce pour un intrapreneur. Les grands groupes ont en règle générale l’habitude de créer des sites Ecommerce via des outils comme Prestashop ou Magento. Les devis qui avaient été donnés à ce grand compte pour créer un site Ecommerce avec une dizaine de produits était de 50.000€ à 100.000€.

Alegria.group a pu proposer un devis à 5.000€ pour ce même projet en passant par l’outil no code Shopify, en y consacrant une journée. Francis estime même qu’il aurait sans doute pu faire moins cher que 5.000€, mais qu’il souhaitait rester crédible face à ses concurrents en développement traditionnel.

Une des difficultés pour les grands groupes est d’évaluer le temps et le prix des prestations informatiques. Le no code permet de faire ces mêmes prestations plus rapidement et moins cher. Francis estime que le no code permet de créer des actifs digitaux en moyenne 5 fois moins cher et jusqu’à 20 fois moins cher dans certains cas.

Le no code est-il crédible pour un grand groupe ?

Le marché du digital est exponentiel, on estime qu’il y aura 500 millions d’applications à créer dans les 5 prochaines années. Sans le no code, il sera impossible d’accompagner cette révolution digitale.

Même si les agences traditionnelles sont au départ un peu réticentes à aller vers le no code, ce qui est compréhensible car cela détruit une partie de leur valeur, mais il y a du travail pour les développeurs et le modèle traditionnel.

Quels sont les profils à recruter en no code ?

La difficulté pour recruter des Pro no code Makers, c’est qu’avant le lancement de l’Alegria Academy il n’existait pas d’école professionnalisante sur le no code. Il ne suffit pas d’avoir fait un bootcamp sur Bubble pour devenir Pro no code Maker.

Selon Francis, il existe 3 types de profils intéressants pour un poste en no code :

  • Les personnes issues du développement, car ils comprennent les mécaniques des outils et les dessous d’une application complexe. Howie Liu, le fondateur d’Airtable les appelle les “software builders”.
  • Les personnes issues de l’UX/UI design, qui maîtrisent Figma, les maquettes, les interfaces… qui ont envie d’aller plus loin dans la création des applications sans avoir envie d’apprendre à coder.
  • Les entrepreneurs qui ont bootstrappé leur produit sur des outils no code qui ont développé des compétences en se formant seuls sur ces outils. Ce sont des profils très créatifs qui ont une vision Product et business plus large qui peut parfois manquer à un profil développeur.

Comment intégrer des outils no code en grand compte ?

La première question à se poser est une question de mindset. Selon les entreprises, les DSI seront plus ou moins ouvertes à l’intégration de ces outils-là, il peut y avoir un verrou à faire sauter. Le mindset no code dans une grande entreprise, c’est la volonté de redonner la main aux gens du métier, notamment pour soulager les DSI face à la pénurie de développeurs.

Francis propose de tester les outils no code sur les 30% du bas de funnel du backlog. Ce sont généralement des sujets peu stratégiques avec peu d’impact business et qui concernent surtout les fonctions support qui sont souvent mal loties en termes d’outils.

Pour aller plus loin sur le no code

Francis conseille les communautés de Pro no code Makers Makerpad (anglo-saxons) No Code France (France).

En termes de lecture, il conseille “The Sales Acceleration Formula” de Mark Roberge, le VP Sales d’HubSpot. HubSpot ce n’est pas tout à fait du no code mais cela peut s’en rapprocher par plusieurs aspects, et son approche très documentée et pragmatique de vendre est très intéressante.

Ce micro-learning s’appuie sur un échange entre Francis Lelong, co-fondateur de Alegria.group et Benoît de La Porte, Co-Founder chez On train. Retrouvez l’intégralité de cette discussion dans notre podcast dédié !

Francis Lelong
CEO @Alegria.group

Transformez vos équipes Data, Sales, Marketing, Product & Tech, avec les leaders du digital.

Cela peut vous intéresser...

Transformation digitale : quelles infrastructures tech mettre en place ?

Lorsqu'on entame la transformation digitale d'une entreprise, il est primordial de choisir les bons partenaires technologiques dès le début. Découvrez les conseils de Sébastien, qui a opéré la transformation digitale et tech du groupe Rémy Cointreau.

Transformation digitale : comment embarquer ses collaborateurs ?

Plus qu'une transformation des outils, la transformation digitale change une entreprise en profondeur. Elle bouleverse ainsi le quotidien des collaborateurs, et il faut les embarquer et les accompagner dans cette transition. Découvrez les conseils de Sébastien.

Recherchez un cours

Pour aller plus loin...

Montez en compétences grâce à nos trainings personnalisés. Ils sont organisés 100% sur mesure par On train, en face-à-face avec nos trainers, et soutenus par notre plateforme unique de blended learning.

Training individuel

Les méthodes et l’expertise des leaders de l’environnement digital & tech. Pour vous, rien que pour vous.

Training en équipe

Transformez vos équipes grâce aux méthodes et à l’expertise des leaders de l’environnement digital & tech.

Conférences

Des conférences animées par les leaders de l’environnement digital & tech, pour inspirer vos talents et transformer vos stratégies.